La Principauté de Boisbelle

Description

Une Principauté dans le Berry?

 

Autrefois, la principauté souveraine de Boisbelle était un petit territoire indépendant et autonome situé au nord de Bourges. C’était une véritable enclave au cœur du royaume de France, ses princes gouvernaient librement sans allégeance au roi.


Ici, on faisait les lois, on rendait justice et on pouvait même battre monnaie. Pour les habitants ainsi exemptés d’impôts, taille, corvée ou gabelle, il faisait bon y vivre. Une opportunité fortement appréciée par les faux sauniers pratiquant la contrebande du sel.


En 1605, le duc de Sully acquière de Charles de Gonzagues duc de Nevers les terres de Boisbelle. Il y élabore le grand projet qui lui tient à cœur, la création de la ville d’Henrichemont en l’honneur du roi Henri IV. Le roi meurt en 1610 avant l’achèvement de ce projet ambitieux.

 

A la révolution française, la province du Berry n'a plus d'existence administrative et la Principauté de Boisbelle est également effacée.

 

Boisbelle, terre de légendes

la belle Bois Belle

La légende veut qu'Henri IV, monarque sensible aux charmes féminins, vînt à passer par les forêts du Pays Fort, qu'il y vît une jolie damoiselle et lui proposât à boire en lui disant : "Bois Belle". Cette historiette romanesque et simpliste est censée expliquer la naissance de la principauté de Boisbelle.

 

Les Légendes du Lac aux fées

Tout près du bourg d'Henrichemont, un plan d'eau porte le nom de lac aux fées.
On raconte que les eaux en étaient sacrées et que nul n'avait le droit de les troubler. Quand on enfreignait cette règle, les fées provoquaient une violente tempête.


Deux blanches filles de l'air venaient, autrefois au clair de lune, se mirer dans le lac. A leur apparition, la nuit semblait pâlir, et si quelque indiscret cherchait à surprendre le secret de leur coquetterie, elles se changeaient aussitôt en petites flammes bleues qui couraient en se jouant sur la surface des eaux.

Le fossé du grand géant

Selon la tradition, un géant, une charrue attachée aux épaules a tracé un grand sillon, le fossé de 10 km de long, de 3 mètres de profondeur et de large qui va d'Ivoy le Près à Henrichemont.
La Société Historique de l'Ancienne Principauté Souveraine de Boisbelle travaille sur tous ces sujets. Concernant le fossé du grand géant, de nombreuses gazettes présentent des textes sur les études lancées à partir de cette légende. Un hypothèse récente relie la création de la principauté au chantier de construction de ce fossé.

Pour en savoir plus...

Les Amis de la Principauté de Boisbelle

Tel : 02 48 26 90 74
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.boisbelle-henrichemont.com

www.fossegrandgeant.fr

 

Détails particuliers

Localisation

Henrichemont
La borne, 18250 Henrichemont